Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 janvier 2015

Et bonne année grand-mère

Pour Noyel, l’Homme m’a offert une crève carabinée. Etre malade, ça n’est pas drôle, mais être malade enceinte, c’est vraiment pas cool.
Tous les soirs l’Asticot fait la java dès 23h, déjà que rester assise est devenu compliqué, je passe le reste du temps allongée. De toute façon le verdict a été sans appel : ce sera comme ça jusqu’à la fin, mon utérus n’en faisant qu’à sa tête malgré le repos. Il faut aussi que je songe à tuer le Chat de l’Enfer, mais ça c’est une autre histoire.

A part ça j’ai eu 4 tonnes de cadeaux dont un shooting photo <3, des cadeaux pour l’Asticot bien sûr mais personne n’a été en reste, à commencer par les Hautes Instances.
Nous avons mangé que des trucs trop bons qui déchirent leur mère : pintade aux patates douces, boudin aux pommes, saucisse de Toulouse (what else), confit (pas gras) et pommes sarladaises, et j’ai fait une cure de couronne des rois.
Et cerise sur le gatal, j’ai vu Poto qui m’a serrée fort fort dans ses bras en me touchant mes [gros] nichons (c’petit merdeux, incorrigible ^^).

Pour terminer, le lol de ce début d’année : être bloquée par « une personne » sur un réseau social. Mouahaha. Mille ans après tsé. Le blocage n’aura lieu qu’à sens unique – tout comme cette histoire du reste – puisque encore une fois, on s’en bat les steaks, surtout moi. Il fallait néanmoins que je l’écrivisse pour ne pas oublier que les pages se tournent vite, et bien.

Cette année de toute manière une nouvelle page va s’écrire, et oui, j’ai très hâte :)

15:59 Écrit par Anouchka dans Sous la Couette | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blabla de fille, noyel, toulouse

 
Le Grand Souk | Anouchka © 2005-2015