Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 03 janvier 2016

Tchi Tchah

Avec un peu de retard la suite des films vus l’année dernière !

# Les daubes à (vite) oublier :

- Les vacances du Petit Nicolas (2014) : Généralement, les adaptations ciné de bandes dessinées sont très éloignées des originales, et / ou ratées. Celle-ci ne fait pas exception, on s’ennuie.
- Black Storm (2014) : Richard Armitage vs un énorme ouragan. Dans « Twister » les vaches volaient, quelques 20 ans plus tard ce sont des avions… plus c’est gros, plus ça fonctionne !
- Diversion [Focus en VO] (2015) : Will Smith, escroc « professionnel », tombe amoureux d’une pickpocket.
- Une nouvelle amie (2014) : Anaïs Demoustier déprime après la mort de sa meilleure amie, Isild Le Besco. Le mari de cette dernière et père de sa fille, Romain Duris, décide de se travestir en elle « pour sa fille », à moins que ce ne soit pour eux… Romain Duris est parfait (César du meilleur acteur en 2015) mais reste un film dérangeant voire hyper glauque, où la pseudo quête d’identité finit en wtf le plus total. Découvert avec Swimming-pool que je n’ai pas compris (avec Charlotte-je-tire-la-gueule-Rampling et Ludivine-je-fais-la-belle-Seignier), puis avec Ricky (le bébé qui vole et qui en fait est un démon !), François Ozon devrait définitivement faire une très longue psychothérapie au lieu d’infliger ses nombreuses névroses aux spectateurs…
- San Andreas (2015) : Dwayne Johnson aka The Rock et sa famille se retrouvent en danger lorsque la faille de San Andreas s’ouvre. C’est téléphoné, complètement absurde (toi aussi fait du hors-bord sur une monstrueuse vague de tsunami), un vrai film catastrophe américain en somme – attention spoiler : les protagonistes s’en sortent à la fin, forcément.
- Magic Mike XXL (2015) : Mr Patate aka Channing Tatum se déhanche toujours aussi bien, Andie MacDowell a été sortie d’outre-tombe pour faire de la pub pour L’Oréal boire du vin (mais Hugh Grant ne débarque pas en string léopard), à côté de ça : aucun scénario ! Même aidé d’une bonne bande-son cela ne sauve pas le film d’un ennui mortel.
- Fast and Furious 7 (2015) : c’est mièèèèèèèvre, les cascades c’est nawak, Michelle Rodriguez en robe du soir et pomponnée c’est ultra drôle, bref seules les 5 dernières minutes hommages à Paul Walker sont réellement valables.
- Une famille à louer (2015) : Benoit Poelvoorde a réussi dans l’informatique mais est désespérément seul. Il rencontre Virginie Efira, une femme active élevant seule ses deux enfants. Elle est au bord de la faillite, il est plein aux as ; il lui propose alors d’éponger ses dettes en échange d’une vie de famille. Chacun joue bien son rôle mais la mayonnaise ne prend pourtant pas.

# Les films bof :

- Triple Alliance (2014) : Cameron Diaz s’aperçoit que son amant est marié. Contre toute attente, elle va devenir copine avec la femme de ce dernier, qui sort aussi avec une 3e prétendante. Toutes ensemble décident de comploter pour se venger.
- All about Albert (2014) : Eva rencontre Albert lors d’une soirée. Petit à petit, ses deux quinqua se lient d’amitié puis d’amour ; mais sans le savoir, elle devient amie avec l’ex-femme d’Albert. Avant dernier film de James Gandolfini.
- Daft Punk Unchained (2015) : Documentaire bien fourni sur les Daft Punk, de leur genèse à aujourd’hui. Rien de bien surprenant toutefois.
- While we’re young (2015) : un couple de quarantenaires fréquente un couple de vingtenaires et essaye de retrouver en leur compagnie une nouvelle jeunesse. Ça sonne comme du Woody Allen, j’ai compris le plot twist avant la moitié du film et il y a beaucoup trop de côtés hipster-ish à mon goût. Mais il y a Charles Grodin et pour la fan incontestée de Midnight Run que je suis, ça vaut le coup d’œil :)
- L’Art de la fugue (2015) : 3 frères (Laurent Laffitte, Nicolas Bedos, Benjamin Biolay), une famille sur le dos qui se mêle de tout, des histoires d’amour complexes (featuring Elodie Frégé en pseudo Brigitte Bardot) bref, un film qui s’emmêle les pinceaux pour finir en eau de boudin. Dommage, et mention spéciale à Agnès Jaoui plus vraie que nature en amie baba cool.
- Mission Impossible 5 Rogue Nation (2015) : alors que le groupe Mission Impossible est dissout par la CIA, Tom Cruise mit ses talonnettes tente de prouver l’existence d’un groupe terroriste nommé le Syndicat… de bons effets spéciaux et quelques sourires.
- Pixels (2015) : Deux amis participent aux championnats mondiaux de jeux d’arcade. Des vidéos du tournoi sont mises dans une capsule puis envoyées dans l’espace. 30 ans plus tard, des extraterrestres, ayant intercepté la capsule et pensant qu’il s’agit-là d’une déclaration de guerre, attaquent la terre avec ces mêmes jeux vidéos. Les effets spéciaux sont très bien faits, dommage que le scénario soit si creux.
- Crazy Amy (2015) : le père d’Amy n’a cessé de lui dire que la monogamie n’était pas réaliste. Amy jette donc les hommes comme des Kleenex. Mais un jour elle va craquer pour un homme évidemment loin de sa zone de confort… Un film Apatow écrit par et pour Amy Schumer, voilà.
- Code U.N.C.L.E (2015) : durant la guerre froide, un agent de la CIA collabore avec un agent du KGB pour infiltrer une organisation criminelle. L’américain joué par Henri Cavill est un mauvais mix de 007 et de OSS 117 mais il est sauvé par ses très beaux costumes. Le russe est… russe. La bande-son est sympa, les décors aussi, un bon film de Guy Ritchie en somme.

# Les films pas mal :

- Tammy (2014) : Melissa Mc Carthy (dont je suis très cliente) perd son boulot et rentre chez elle où elle trouve son mari avec une autre. Elle décide de tout plaquer et de s’enfuir avec sa grand-mère alcoolique (Susan Sarandon, géniale).
- Bon rétablissement (2014) : Gérard Lanvin chute dans la Seine et se retrouve coincé à l’hôpital durant de nombreux mois. On le suit durant son rétablissement dans un huit clos plutôt sympathique. Très humain.
- Des lendemains qui chantent (2014) : le parcours de deux frères, Gaspard Proust et Pio Marmaï, à l’aube de l’élection de François Mitterand. Beaucoup de réalisme social et de références politiques durant les 14 ans qu’est sensé couvrir le film. Mention spéciale à Ramzy qui joue le rôle de Xavier Niel ( !!), dommage que la fin soit si meeeeh.
- Spy (2015) : Melissa Mc Carthy (et oui, encore elle), est l’assistante de Jude Law, sorte de 007 chevelu (!) de la CIA. Lorsqu’il disparaît, elle se porte volontaire pour retrouver ses assassins. A voir en VO évidemment.
- A 3 on y va (2015) : Micha est en couple avec Charlotte, qui le trompe depuis plusieurs mois avec sa meilleure amie Mélody, cette dernière la trompant également avec Micha… c’est juste, parfois cocasse, on se laisse embarquer et imaginer une fin qui n’est forcément pas celle à laquelle on s’attend. Anaïs Demoustier est encore à oilpé, Félix Moatti (fils de) joue bien ( !), et Sophie Verbeeck ressemble à s’y méprendre à Shane de The L World.

 # Les bons films :

- Les Combattants (2014) : Arnaud est un jeune qui bosse dans l’entreprise de bois familiale dans les Landes ; il rencontre Madeleine, qui se prépare à la survie. Ensemble ils vont faire un stage de préparation militaire. C’est à la fois dramatique et très drôle, et la bande-son est géniale.
- Dope (2015) : Dans un quartier chaud de Los Angeles Malcom et ces 2 amis de lycée ont deux passions : le hip-hop des 90s et l’informatique. Malcom rêve de rentrer à Harvard mais ses rencontres pourraient l’amener sur une mauvaise pente, « a slippery slope »… Produit par Forest Whitaker, Pharell Williams et P. Diddy – rien que ça.
- Vice Versa (2015) : Joie, Tristesse, Peur, Colère et Dégoût régissent les émotions de Riley. Alors qu’elle déménage du Minnesota à San Francisco avec ses parents, Joie et Tristesse sont par accident expulsées du Quartier Cérébral… Tristesse m’a fait penser à Marvin d’H2H2 <3 C’est émouvant, drôle, ultra créatif, juste, intelligent… pour que jamais les enfants ne deviennent grands – et que les adultes restent à jamais de grands enfants !
- Mr Holmes (2015) : Gandalf Sherlock Holmes mène une retraite ennuyeuse dans sa maison du Sussex en compagnie de sa gouvernante et du fils de cette dernière. Mais une affaire non résolue vieille de 50 ans le pousse à reprendre l’enquête… Tout simplement brillant !
- Les Bêtises (2015) : François a retrouvé sa mère biologique. Comme celle-ci ne veut pas le rencontrer, il se fait passer pour un serveur embauché lors d’une soirée qui se déroule chez elle… C’est extrêmement drôle et bienveillant. Et Jacques Weber ressemble à Gérard Depardieu.
- Star Wars VII (2015) : Obi One Kenobi et Maître Yoda sont morts, Anakin Skywalker est devenu Dark Vador, Han Solo et Chewbacca se sont enfuis, tout comme Luke Skywalker, que sa sœur la Princesse Leia recherche désespérément… Un vrai scénario, une véritable suite et surtout : des acteurs inconnus dans les rôles principaux. Que vous soyez adeptes ou non : go for it !

20:16 Écrit par Anouchka dans Tchi Tchah | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blabla de fille, médias

 
Le Grand Souk | Anouchka © 2005-2016