Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 02 avril 2016

Quoi de neuf, doc ?

Je suis une cerne géante tant je dors peu et surtout mal depuis… trop longtemps. Je vois des films (je vous conseille notamment Criminal Activities, Spotlight, The Big Short [attention c’est velu] et surtout le génial Je suis mort mais j’ai des amis).
Mon temps est évidemment à 90% occupé par mon nain, ce qui me laisse un temps infime pour le reste et surtout pour bloguer. Pas que ma vie soit des masses intéressantes (elle ne l’était pas plus avant du reste) mais là j’avoue que pffffffffffffffffff pas le temps du tout, quand ce n’est pas la fatigue et donc la flemme de me poser devant l’ordi après 20h.
Forcément le seul jour où je trouve du temps pour pondre un post la box a choisi de décéder *environ de mourir* mais HEUREUSEMENT il y a un modem adsl qui traîne et quelqu’un qui sait s’en servir o/

Bref. Nous avons fêté les 1 an de l’Asticot. Et là tu te souviens soudainement de touuuuuuuuuuuus les gens qui t’ont dit « tu verras, ça passe sssssuper vite » et tu réalises qu’ils avaient raison les cons, ça passe vraiment sssssuper vite.
Lorsque je revois les photos, c’est le trou noir… par exemple je ne me souviens pas lorsque la sage-femme me l’a posé sur les seins tellement j’étais en état de choc et ça me contrarie (sachant par exemple que je me rappelle comment était disposée ma chambre ce dont on se fout complètement) mais bon. J’ai ainsi décidé de faire l’autruche, déjà que j’ai une mémoire de poisson rouge j’ai abandonné l’idée de me souvenir de tout, c’est impossible. Je vis au jour le jour, je prends des tas de photos, je filme, je kiffe, voilà. Pas toujours hein, mais la plupart du temps quand même.

Sinon ça fait un mois que je rêve quasiment toutes les nuits que je suis enceinte, tout va bien :(

A part ça, j’en air ras le bol du vent, et du froid, de l’humidité, des températures trop chaudes, de la pluie et des connards au volant. Tsé quoi je vais me retrouver dans la ville où le taux de chômage est le plus bas (Rodez), peut-être dans la cambrousse avec des ploucs mais pei-narde. Quitte à ce que ce soit comme mère célibataire jobless moneyless et friendless (ouais, j’aime les challenges).
Ça fait des mois que ça dure, ça n’était certes pas tout rose avant (ça ne l’est jamais vraiment), c’est lentement mais sûrement parti en couille – d’aucuns diront qu’avec l’arrivée d’un enfant « c’est normal » (gnnnnnnnnnnnnnnnnnn) mais là ça part vraiment à veau l’eau. Mon « couple » ne tient plus qu’à un fil, et pour la faire courte j’en ai tellement plein le cul que j’ai plus envie de faire d’efforts.
Être malheureuse pour que l’Asticot grandisse auprès de ses deux parents c’est pas forcément lui rendre service. La messe n’est pas dite mais si je me casse, je prends le fils sous le bras et ça ne sera pas pour aller encore plus à l’est.

Dans les bonnes nouvelles car il y en a quand même, j’ai terminé mes séances de rééduc pour le dos ! Bon j’ai toujours mal mais les articulations crient en silence jusqu’à ce qu’elles se réveillent donc je me fais à l’idée de souffrir le restant de ma vie, mal foutue je suis mal foutue je vieillirai. Et sans Tramadol si possible.
J’étais tellement contente que j’ai fait faire des semelles chez le podologue et que la même semaine, j’ai ENFIN trouvé LA paire de chaussures de sport de mes rêves, genre lorsque tu mets le pied dedans
t’es en chausson et tu cours soudainement le Marathon de Paris (si si).
Reste à soigner la tendinite du coude droit (j’ai fini le gauche), peut-être qu’ensuite je n’aurais plus mal « que » au dos haha :/

Pour terminer, j’ai trouvé un coiffeur moitié moins cher que le mien, qui pour mémoire m’a tellement raté la fois dernière que je ressemble depuis à un épagneul breton. Je vais donc prendre un risque mais un risque moindre et changer de tête, encore. Croisez les doigts pour que cette fois ne soit pas un carnage.

20:27 Écrit par Anouchka dans Moi Je | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blabla de fille, journal intime

 
Le Grand Souk | Anouchka © 2005-2016