mercredi, 20 août 2014

J'ai arrêté de fumer

On est partis dans les vignes, il a fait (très) frais, ce qui m’aura au moins permis de ne pas m’échouer tel un cachalot comme les semaines précédentes.

Au retour adieu le KJB, on a parlé sociopathie et ce fut très intéressant, l’Homme a décidé de pulvériser de l’insecticide sur la vermine ce qui, à défaut de l’exterminer, la tiendra à distance. Il a fallu que je redouble d’efforts pour que mes plantes reprennent vie, on a repris les bonnes habitudes estivales de l’année dernière (piscine / pizzas / binouzes), l’Homme a (presque) pété le parasol des Biscotte, et on a mangé une mauvaise soupe de poissons dans un resto dans lequel nous ne reviendrons plus.

Bref, comme je le disais j’ai arrêté de fumer ; et de boire aussi. Et je m’en sors plutôt bien. Pour les nausées et la mastodynie par contre, c’est pas la même : j’ai des seins comme des pastèques putain, c’est affreux Sandy.

J’ai bien pensé à une raison à tout cela autre que le dérèglement hormonal dû au stress, mais je n’ai pas voulu trop y croire pour ne pas me faire d’illusions.

Puis il y eût ze fameux rendez-vous, avec au bout, un pixel qui clignote. Imbeulibeubeule. Cela expliquait tout : pourquoi cette énorme fatigue, pourquoi des hausses et des baisses de température aussi brutales ; je dois avouer que jamais je n’aurais cru que ça marcherait du premier coup !

Et à présent ? Voir son corps se transformer, accepter de ne rien maîtriser, se laisser porter et se dire que oui, c’est vraiment le moment idéal pour que cela arrive, finalement. Faire du rangement, du tri, déménager les meubles. Noter d’acheter ce chouette jouet pour le bain et se mettre à pleurer (haaaa les hormones). Se dire que ce ptit bout sera entouré de plein d’autres mômes, de chouettes grands-parents, d’un papa geek, d’une maman rebelle et que putain, ça va nous faire un sacré caractère :p

Se dire qu’on va assurer, qu’on fera pour le mieux et du mieux qu’on peut. Je ne sais pas si je serai une bonne mère, mais ce bébé est assurément un bébé de l’amour, au-delà de toutes les difficultés de relations et de couples que nous avons pu rencontrer jusque là et auxquelles nous aurons à faire face dans le futur.

So far j’ai pris 1,5 kg, je ne rentre plus dans aucun de mes tops, ni de mes tee-shirts, ni de mes robes, et les pantalons j’en parle même pas. Quant aux maillots de bain haha vaste blague, on fera avec c’qu’on a hein ^^

A part ça la météo n’en fait qu’à sa tête, heureusement plus que 15 jours avant les vacances, YOU-PI.

18:08 Écrit par Anouchka dans Sous la Couette | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : blabla de fille, journal intime

 
Le Grand Souk | Anouchka © 2005-2014