Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 29 juillet 2013

Post suivant

Je suis rital et je le reste
Je suis guérie-je suis guérie-je suis guérie- de lui. Dites-moi que oui. Je SAVAIS où je mettais les pieds, je SAVAIS à quoi m'attendre, je SAVAIS que SAUF ACCIDENT rien dans un futur proche ou lointain ne changerait.
« Rien n'est figé » m'a dit Poto, et c'est vrai. J'sais pas pourtant, au fond de moi, j'y ai sans doute un peu (trop) cru.

Epiphanie
On croit être fort et on l'est, souvent, mais on est aussi incroyablement fragile. Je suis incroyablement fragile. Je ne sais pas me protéger, je ne sais pas faire, je n'ai jamais su, c'est contre-nature. Je pense que mes propos ont été pris à la hauteur de leur valeur, oui.
Bien sûr que tout cela au fond n'était qu'un piètre appel au secours, une tentative de réparer l'irréparable, le désespoir dans toute sa splendeur.
Et ce sale arrière-goût d'inachevé. Etre si embuée que toute notre vision est faussée. Pute borgne.

Mais je ne peux pas tout le temps garder mes lunettes de soleil sur le nez même si c’est swag, même si c’est de nuit, pour ne pas que l'on voit mes yeux rougis.

Batwoman
J'ai fait cuisson sous les transats, à l'ombre qui ouiiiiii, il est vraiiiiii, laisse passer les UV dixit le Biscotte rabat-joie ;) Et j'ai pris un coup de soleil en forme de chauve-souris.

Métaphore par l'image
Elle a écrasé mes soucis dans un chapeau en coton et polyester, j'ai cessé de penser, je me suis allongée sous le parasol, j'ai regardé mon pied droit doucement chauffer au soleil, j'aurais voulu que ce moment continue encore longtemps. Vivement les vacances.

Biiiiip
Ces trucs quand ça tombe en rade, c'est toujours au moment où tu passes le péage. Et non cette fois, je ne l'ai pas mis sous mes fesses ^^

Les gens IRL
Non, la vitelotte ne donne pas la langue violette. Comme je traîne avec beaucoup (trop) d’informaticiens, j’ai postulé pour une SSII. Poto lui aussi fait de l'hypoglycémie. Et un régime diététique huhuhu #laule.

A m'ment donné
Je ne sais pas si manger de la citronnelle ferait que je me fasse moins bouffer par les moustiques. En cas faudrait peut-être que j'achète du peuchite peuchite. En cas.

Rien à ajouter
« J’ai l'impression que la cigale, elle est sous mon cul » (oui y’a aussi des cigales dans les Landes) « et c'est là qu'arrive la bite » la biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!

Zéro km
Elle l’a traîné dans les quartchiers, personne ne le lui a chourré. Elle est tombée en rade devant chez moi. Personne n’en a voulu non plus !

Imbeulibeubeule
Et c’est juste au moment où je pensais à lui qu’il me fit un coucou. Prof. Connexion totale. Et gros, GROS smile instantané :D

Avoir des ami(e)s en or
C'est la cerise sur le gatal ; c'est ceux qui débarquent chez toi de bon matin alors que t'es sous ta douche, c'est ceux qui t'invitent au resto parce que « c'est normal» , c'est ceux qui pensent à toi en faisant changer leurs pneus lol, c'est ceux qui t'envoient un p'tit message parce qu'ils pensent à toi.
Et ça, malgré la fatigue et le reste, ça met du baume au coeur, ça fait avancer, ça donne du courage et c'est drôlement chouette <3<3

Soon
J’ai commencé à faire une très longue wishlist pour mon anniv, au cas où des gens bien intentionnés voudraient s’en servir prochainement. Et je n’ai même pas mis des Louboutin.

Oui et non au carré
Non aux dérèglements hormonaux suite à « grosse contrariété », non aux orages de 5h30 du mat' un lundi o_o, oui aux pizzas parties / bière / glace et aux franches rigolades, oui aux cheveux magiques, définitivement oui.

22:29 Écrit par Anouchka dans ... | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : blabla de fille, vrac

 
Le Grand Souk | Anouchka © 2005-2017