Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 14 novembre 2012

Bonjour arnaque

C’est la cricrise, le chômage est en hausse, ça licencie à tour de bras, ça augmente les taxes les impôts, la consommation fait la gueule parce que le pouvoir d’achat… ah mais quel pouvoir d’achat ? Mais non amis de gauche on ne vous a pas pris pour des cons huhu on y croit, un jour je transhumerai définitivement.
En attendant, je réponds au peu d’annonces que je vois passer, susceptibles de m’intéresser et / ou de me correspondre.

L’une d’entre elle me paraissait un peu chelou puis j’ai un peu farfouillé dans les internets et sur société.com ce qui a un peu levé le doute. Bah au pire ma candidature tombait aux oubliettes (j’ai testé pour vous le CV sans photo). L’annonce indiquait rechercher mon profil dans toutes les régions, en CDI et à temps partiel pour certains postes, pas de critères spécifiques en terme de qualification si ce n’est le minimum requis, avec un salaire plutôt alléchant. Chelou donc.
Dans les minutes qui suivirent ma candidature par mail, un « robot RH » me répondit que ma candidature allait être étudiée blabla et que si je n’avais pas de nouvelles d’ici 10 jours blabla, le laïus habituel.

Contre toute attente, je reçois quelques jours plus tard un nouveau mail m’indiquant que ma candidature est retenue, et qu’il faut fissa que je contacte le service RH par téléphone au 0899-machin chose. Mouiiiiii voilà oui. Bah tu me connais, j’aime bien enfoncer les clous qui dépassent, j’ai donc téléphoné pour en avoir le cœur net et puis c’est la Bouatte qui paye.

Le serveur vocal m’annonce d’entrée de jeu que la communication va m’être facturée 1,35 euro puis 0,34 euro la minute après le bip (biiiiiiiip). Puis, pendant environ 2 minutes, une voix chaude féminine me récite un joli poème :
« Notre groupe jeune et dynamique (sic) propose des postes dans toute la France, salaire net mensuel de tant + 13e mois + primes, possibilité de mutuelle, école de formation interne blablabla, tous types de contrats, horaires modulables blablabla ». C’est Byzance ! Et c’est cohérent par rapport à l’annonce.
« Si vous êtes intéressé par tel type de poste tapez 1, par tel type de poste tapez 2 etc. ». Je m’exécute et suis gentiment invitée à contacter un nouveau numéro en 0899. Haha, t’as vite fait le calcul niveau thunes que t’as lâché à la voix chaude féminine.

Le clou dépasse encore un peu, bien sûr j’appelle ce nouveau numéro.
A nouveau un serveur vocal (oh bah tiens ! me voilà *fort* surprise !), toujours une voix féminine mais beaucoup moins chaleureuse que la précédente, fort nasillarde et aiguë, le genre d’hôtesse qui n’a jamais su poser sa voix ni mettre les intonations où il le fallait bref, une voix féminine fort désagréable.
Le baratin recommence, le même que le serveur vocal précédent, je me concentre autant que possible alors que j’ai une grosse envie de raccrocher l’impression de faire le parcours du combattant.
« Notre méthode de recrutement se fait uniquement par audiotel de façon à assurer un gain de temps aussi bien pour le recruteur que pour le postulant (tu m’étonnes ! si tu es un pigeon tape 15), c’est également un moyen de tester votre réelle capacité à communiquer oralement ». Pirouette et salto arrière, salutation au soleil.
« Notre société de multiservices (je commence à me marrer) recrute en permanence (turn over bonjour) et propose aussi bien des postes d’encadrement que de débutants, de garde d’enfants, de personnes âgées, d’accompagnement et soutien scolaire, employé de maison blablabla ». C’est la foire au saucisson, on m’avait pas dit.

Passées ces 2 voire 3 bonnes longues minutes, la voix féminine fort désagréable me propose de déposer ma candidature. Haha, c’te blague.
« Si vous êtes intéressé par tel type de poste tapez 1, par tel type de poste tapez 2 ». Inception.
« Si vous êtes intéressé par tel type de contrat… ». Environ de mourir.
« Si vous êtes intéressé par des horaires aménagés… ». Enfer, je suis devenue un robot qui appuie machinalement sur la touche 1 ou 2.
« Si vous possédez un véhicule… ». Nepasraccrocher-nepasraccrocher-nepasraccrocher.
« Si vous avez mis une culotte ce matin… ». Ah non pardon je m’égare hum, hors sujet.

Ça bourdonne dans mes oreilles, je me rappelle vaguement que j’ai dû exprimer oralement ma réelle capacité à communiquer mes motivations, ’tain d’un coup ça m’a réveillé, organisation d’un plan en 3 parties sujet-verbe-complément, j’en peux plus sortez-moi de là.
« Nous vous remercions de votre participation. Si votre candidature est retenue nous vous contacterons sous un délai d’une semaine. Si vous n’êtes pas recontacté dans un délai de 10 jours maximum c’est que votre candidature n’a pas été retenue ». Ah bah oui, pas con.

Je ne connais toujours pas le nom du « groupe jeune et dynamique », je n’ai pas laissé mon téléphone, et je doute fort être jamais recontactée. Tant mieux !

20:30 Écrit par Anouchka dans ... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blabla de fille, taff

 
Le Grand Souk | Anouchka © 2005-2017