Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 11 juin 2012

Mi-figue, mimolette

Voilà mon humeur du moment. La faute aux abrutis de la Bouatte et à Binôme en particulier, cette branleuse de première que je me plairais à baffer. Dans 2 mois les grandes vacances, 2 mois putain.

J’ai incidemment appris que le MPP s’était remis en couple avec sa pouffe. Ils ont discuté, mis les choses à plat, elle lui a dit avoir changé gniagniagnia. Donc il est toujours amoureux, il avait les cornes *jusque là* mais il lui a pardonné, il aurait tout plaqué pour elle et elle s’est rendue compte de ce qu’elle perdait gniagniagnia bullshit.
Après s’ils sont heureux tant mieux je m’en tape pour ne pas dire que je m’en branle. Il fera un joli mouton suisse quand il sera grand, voilà.

J’ai également incidemment appris que j’étais une jalouse doublée d’une envieuse, et je te prie de croire que, passé la surprise, ça m’a bien fait wigoler. Ces gens qui pensent te connaître alors qu’ils ne peuvent pas être à ce point plus éloignés de la vérité, ces gens qui font des jugements à l’emporte-pièce ça m’inspire… ça m’inspire…. Pfffffffffffffff voilà ce que ça m’inspire.

Non Circoncis m’a proposé un pique-nique dans une calanque option « tu me montreras tes attributs érectiles » (o_O), j’pouvais pas j’avais piscine ; je ne réponds ni aux messages ni aux textos pourtant il continue d’insister, ça va finir que je vais le coincer entre quat’zieux et être vraiment vilaine, il l’aura bien cherché.

Beau Blond quant à lui a failli se faire sucer par un travelo brésilien dans les toilettes d’un bar sordide, voilà voilà.

Pour couronner le tout, après la copulation sonore (tu as déjà entendu une joueuse de tennis renvoyer une balle ? VOILA), la nouvelle passion de mes voisins est de traîner les chaises. Ça tombe bien vu que je suis pas vraiment d’humeur en ce moment à ce qu’on me les brise, j’ai scotché un wiki discrétion sur la porte, ça m’a soulagé. Un peu. J’en ai aussi foutu un dans la boite aux lettres mais je me suis aperçue qu’il y avait 3 Rémi dans la résidence raaaaah, les Rémi sont partout, les Rémi sont des teubés surtout.

Bref. Je t’ai dit que je transhumais voyait Numéro 10 le week-end prochain ?
Je pensais justement à lui (j'y pense un peu trop si tu veux mon avis) lorsque pouf pouf, il m'envoya un message. Et là je sais pas, je l'ai appelé. On est resté longtemps au téléphone, principalement à débriefer Prometheus. Et puis, une chose en amenant une autre, j'ai un peu sondé le terrain. Bah on verra bien. Après, je m'attendais à quoi ? J'ai pas vraiment 14 ans, voilà. Un plan cul est un plan cul, même si là, c’est un peu plus que ça. Reste que je m'attache facilement aux personnes de qualitay, c’est comme ça.

Sans transition, Poto m’a fait la plus belle déclaration d’amour qui soit.
Nous discutions comme d’habitude à bâtons rompus, à sa voix j'ai compris que ce n'était pas la grande forme. « Tu sais en fait j'ai pas tant d'amis que ça ici » m’a-t-il dit *petit cœur fendu*
Et moi ça me fait chier qu'il n'aille pas bien, j'aimerais le prendre dans mes bras et le serrer très fort, alors je lui ai dit « ça me fait chier... j’aime pas quand t’es pas bien, en plus je peux pas te prendre dans mes bras, je ne peux que serrer mon téléphone c’est nul, je t'aime fort mon Poto » et il m'a répondu du tac au tac « moi aussi je t'aime » cœur cœur méga cœur!!! D’ordinaire il me dit « je t'adore » mais là c'était spontané, c’était émouvant, c’était awwwww <3<3
Il se sent bien à Toulouse, il compte vraiment y rester, et lorsque je lui ai avoué que ça pesait dans la balance il m’a répondu : « Ben, viens ! » ah mais cœur cœur pluie de cœurs !!!

Bref, j’espère que d’ici vendredi je n’aurais plus le coccyx bloqué ni les lèvres gercées – ça peut servir ;)

21:42 Écrit par Anouchka dans ... | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blabla de fille, journal intime

 
Le Grand Souk | Anouchka © 2005-2018