Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 05 juillet 2011

Planqué

Marcel, la cinquantaine, travaille à La Poste. Tous les jours, il vient prendre le courrier à 16h05 pétantes.

Il a cinquante jours de RTT, quinze mille jours de congés par an, sans compter les grèves, les reconduites de grèves, la neige, l’arrêt maladie, les réunions de CGT-isme et le CHSCT-isme.

Par ailleurs, Marcel est un salarié impliqué dans son entreprise, doublé d’un rebelle en puissance. Marcel a le syndicalisme dans le sang, le poing levé depuis 30 ans pour la défense de la veuve et de l’orphelin ses DROITS et celle de ses camarades de lutte contre le grand Kapital collègues de travail.

Bien entendu, Marcel a des revendications sur à peu près tout ce qui touche de près ou de loin son travail. Les avantages ? C’est normal. Et encore c’est peu. Tout comme son salaire qui n’est pas assez élevé compte tenu de ses qualifications et de son ancienneté ; sans parler de la retraite payée par la brave salariée que je suis qu’il prendra sans doute en anticipé (il n'y a pas la clim’ dans la fourgonnette => pénibilité du travail).

Bref, voici la conversation que Marcel et moi avons eue aujourd’hui, conversation de toute beautay :

- «  Vous faites le pont ? » (du 14 juillet donc, dans une semaine)
- « Non »
- « ‘tain, vous faites chier... Vous faites pas grève non plus ? » tente-t-il ironiquement.
- « Aaah… non plus ! On fait jamais grève nous, on est dans le privé ! »
- « Mais vous avez le droit de grève malgré tout ! » s’insurge-t-il
- « Ah ben désolée, on s’excuse on travaille ! » lui rétorque-je.

Face à mon grand sourire, le rictus qu’il affiche indique qu’il se demande si c’est du lard ou du cochon.

- « C’est de l’humour au moins ? » finit-il par me demander.
- « Ouiiiiiiiiiiiii, bien sûr » réponds-je avec mon aplomb légendaire, « c’est ironique ! »

20:32 Écrit par Anouchka dans ... | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : blabla de fille, taff

 
Le Grand Souk | Anouchka © 2005-2017