Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 19 octobre 2011

Hécatombe

Pour mon retour à la Bouatte, je me suis chopé avec un collègue qui ne veut pas que Binôme et moi posions nos vacances en même temps. D'une part, nous ne sommes pas dans le même service, d'autre part, on peut uniquement nous refuser des congés pour raisons de service (et il faut les trouver), troisièmement, vu notre salaire, au pire si nos vacances nous sont refusées nous les prendrons quand même. Après quoi, évidemment, j'ai eu la migraine -_-

D'ailleurs, Binôme et moi sommes de plus en plus d'accord sur plein de choses. Notamment sur le fait de chercher un autre taff. Faudrait pas non plus qu’elle trouve avant moi hein.
Par ailleurs elle m'a proposé que nous fassions des sorties ensemble (!), enfin plus parce que divorçant et se retrouvant avec 3 mômes (à mon âge) elle ne veut pas les faire toute seule plus que parce que, réellement, elle a envie de faire des sorties avec moi. Enfin pourquoi pas.

Le lendemain, nous avons appris une troisième démission en l'espace de 3 mois, ce qui en dit long sur l'état d'esprit / la motivation / la BONNE AMBIANCE de travail *sourire ironique*
Ce jour-là, nous n'avons pas eu d'électricité jusqu'à 10h, et c'est bien dommage qu'Iznogoud ait pointé le bout de sa mèche car, bizarrement, nous avons tous eu un relent de période étudiante à base de « si le prof n'est pas là dans 5 minutes on se casse ». Ensuite, mon écran d'ordinateur est décédé (je pense que les reboots incessants dus à l'électricité qui est revenue - puis est repartie - puis est revenue y sont pour quelque chose [ça et le fait que nous n'avons pas d'onduleur - ça coûte trop cher]).

Nous avons mis le chauffage car il faisait froid, puis remis la clim' car il faisait trop chaud, et bien sûr j'ai commencé à avoir mal à la gorge. A midi les lasagnes au fromage étaient trop grasses, le rosé m'a donné la migraine, la tarte aux pommes normande était froide.
Et je me demande bien qui a balancé à mon collègue-qui-a-remarqué-que-j'ai-minci-en-matant-ma-poitrine (et qui, accessoirement, se trouvait à 200 bornes) que je portais un pantalon blanc qui m'allait vachement bien.
Ah et puis ma Direction dans sa grande mansuétude on m'a offert un tapis de souris, je contiens ma joie, si si.

Aujourd’hui j’ai eu une migraine carabinée toute la journée, si bien que j’ai pris 2 x 500mg de paracétamol (d’ordinaire un 200mg me suffit). En rentrant un super cadeau d’anniversaire m’attendait dans la boîte aux lettres, je savais que j’allais le recevoir mais j’ai oublié, double salto arrière de joie.
Sinon tout le monde m'a saoulé avec Drive, les primaires socialistes et Lana Del Rey. Et les gens sont tellement malpolis que je ne leur dis même plus aurevoir au téléphone.

Je n'en suis qu'au troisième jour -_-

19:25 Écrit par Anouchka dans ... | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : blabla de fille, taff

 
Le Grand Souk | Anouchka © 2005-2017