Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 30 décembre 2015

J'ai tout mangé le chocolat

Le point Vigipirate
L’Homme s’est fait contrôler et fouiller au corps parce qu’il a une tête de terroriste lol, depuis le temps qu’il me dit qu’au bled il se fond dans la masse... ^^

Le point café au lait
Dire à une vendeuse antillaise le plus sérieusement du monde qu’on cherche un jean foncé, l’assurance d’un bon fou rire un peu jaune sur les bords.

Le lieu du crime
Suis retournée dans la boutique à côté de laquelle je m’étais fait taper sur la gueule. La boucle est bouclée, et c’est une bonne chose.

Bonne pour le service
D’aucuns disent que la grossesse modifie certaines choses d’avant (poids, formes, taille des pieds, qualité de la peau / des cheveux, vue), en ce qui me concerne il n’en est rien ! Mon super ophtalmo Jean-Louis David (véridique) me l’a confirmé : ni mieux, ni moins bien !

NMLQ
La Reine Mère qui pour une chrétienne, n’est pourtant pas toujours très charitable, a fait sa mine renfrognée comme sa mère avant elle car non, l’Asticot ne sera pas baptisé sauf s’il le décide LUI. Il ira donc probablement en enfer avec ses parents (OUUUUUUHHHH).

Du changement
Trop vite trop court et trop effilé surtout. Bon bah y’a plus qu’à prendre de la levure de bière à présent…

Toutes premières fois
L’Asticot est allé chez le coiffeur, s’est endormi dans la poussette, a fêté son premier Noyel avec non pas un mais deux sapins, et a déchiré ses tous premiers paquets cadeaux.
Les consignes ont été respectées à savoir : PAS TROP DE TRUCS, donc des choses utiles comme une cape de bain ou ses premières « vraies » chaussures, et des jouets, car il paraît qu’il « manque de jouets » cet enfant. C’est pour ça que rien ne l’éclate plus qu’un cordon de sweat shirt, une bouteille d’eau ou un tupperwear HUHU.

« 9 mois 1/2 ?? Vous avez de la chance !!! Vous avez allaité ? »
-– Non, et j’en suis très contente d’ailleurs. Mais à m’ment donné faut bien que les anticorps se fassent : l’Asticot a donc chopé la première rhino carabinée de sa vie, doublée d’une gastro sinon c’est pas drôle. 5 fois chez le Doc en 15 jours (dont 2 pour moi), Maman Koala a bien géré aidée par son assmat de mère, belle mise à l’épreuve pour mon arrêt des antidép !

koala.jpg

~ Photo aimablement sponsorisée par Elen qui n'a plus de blog ni de Tumblr (snif) mais que tu peux trouver sur Twitter ~

Et sinon
Le PGM a été privé de cadeau de Noyel pour cause de rênes en panne. J’ai lu le dernier Astérix et c’était bien nul ; l’Homme a fait le plein de Ballymaloe pour les 6 mois à venir et ça c’est bien cool o/ A presque un an d’écart je suis ENFIN allée au cinéma, vivement le prochain Star Wars d’ailleurs. On a déjà inauguré le service à raclette que Les Hautes Instances nous ont offert (tu pense bien :p), le lendemain de Noyel tant qu'à faire.
Je suis rentrée pour aller chez la kiné (oui oui) et faire les courses du réveillon (encore du champaaaaaaaaaaaaaaaagne), le tout avec une bonne crève refilée par mon fils, ça, c’est le cadeau de Noyel dont je me serai bien passée !

Allez bon bout d’an à celles et ceussent qui passent (encore ?) par ici, n’oubliez pas de vous en mettre jusque là !

19:21 Écrit par Anouchka dans Epices et Tout ! | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blabla de fille, toulouse, noyel

jeudi, 10 décembre 2015

Décembre, 10e jour

Bleu, blanc, rouge
Je ne sais pas d’où ça vient mais je me suis toujours sentie française, et patriote. Je ne sais pas le décrire ; je chante la marseillaise (surtout au début des matches de rugby ^^), je suis fière de ma langue, de ma cult(ch)ure, je vis dans un beau pays et j’ai à cœur de le revendiquer. Tout n’y est pas rose, je ne suis pas forcément d’accord avec l’Histoire de France, ni avec la politique mais qu’importe.
Du plus loin que je m’en souvienne, je me suis toujours sentie citoyenne ; merci les cours d'éducation civique. Je respecte les institutions, les traditions (même si je ne les partage pas forcément), je respecte ceux qui nous protègent (même si ce sont parfois de fieffés connards), j’essaye de respecter la Loi (même si j'oublie de scanner des articles à la caisse rapide). Quand j’étais gamine, je voulais « être grande » pour deux choses : avoir mon permis de conduire, et 18 ans pour avoir le droit de vote.
Je n’ai pas de drapeau chez moi, j’ai peint mon visage pour la finale de la coupe du monde en de foot en 1998. Mais je me sens véritablement bleue, blanche et rouge à l’intérieur.

C’est Noyel avant l’heure
Je suis allée chouiner auprès de mon ami Pol, et j’ai eu gain de cause. Mieux vaut mentir qu’être honnête, je devrais le savoir depuis le temps… mais on ne m’y reprendra plus, c’est certain !
Ça me laisse quelques mois de répit et compte-tenu de la situation, je suis putain de grave soulagée.

Le verre
Pote du Collège qui s’est exilé en Thaïlandie m’a récemment posé cette si douloureuse question : verre à moitié vide ou à moitié plein ?
Douloureuse car il n’y a pas si longtemps, j’aurais évidemment répondu qu’il était à moitié vide. En tant qu’idéaliste mélancolique et perpétuelle insatisfaite (je vends du rêve, je sais), le verre a plus ou moins toujours été à moitié vide de toute manière.
La donne s’est inversée quelques mois après que le Piou m’ait larguée, le temps de faire mon deuil, de retrouver confiance en moi et de faire voltiger la culotte pour fêter ça :)
Puis il y eût ma rencontre avec l’Homme, et l’arrivée de l’Asticot <3 Malgré tout quand j’y repense, putain ma grossesse n’a vraiment pas été fun. Je repense beaucoup en ce moment aux crises que j’ai pu piquer avec le Chat de l’Enfer, et je te jure qu’à défaut d’avoir d’autres marmots j’aurai un chien.
Bref, je n’y reviendrai pas mais ces derniers mois ont été difficiles, et bien que tout ne soit pas pour le mieux dans le meilleur des mondes (oh ! une réminiscence de Voltaire !) c’est plutôt très positif.
Donc oui, verre à moitié plein. Même si, soyons honnête, j’ai parfois envie de balancer ce putain de verre contre un mur.

Les articulations crient en silence
Depuis ma grossesse celles de mon dos ont décidé de prendre le mégaphone pour se faire entendre. Je suis résistante à la douleur physique, mais à m’ment donné, je peux plus. Ma lombalgie a une origine, qui porte le doux nom de lordose. Il va de soi que j’ai bien ri en lisant qu’elle était physiologique pour la reproduction des mammifères.
Bref pour 2016 je voudrais ne plus avoir le dos en miettes, merci.

Les papillons
Il existe des endroits chatoyants (même si le café y est dégueulasse) pour que sa progéniture puisse faire de l’œil à toutes les gonzesses quel que soit l’âge (ça promet), et faire du bruit. Et en plus on voit la mer.

14 ans plus tard
C’est marrant ces allers-retours que j’ai pu faire avec certaines personnes de mon passé. Complètement raillées de ma vie du jour au lendemain, le plus souvent avec pertes et fracas – et à raison. Souvent je me dis que je devrais faire des paris sur la tournure que prennent les évènements pour ces personnes-là, pas pour dire que j’ai souvent raison mais il faut croire que soit je connais ces personnes mieux qu’elles-mêmes (je n’ai pas de don de voyance), soit le dessein est tellement évident qu’il se vérifie.
Le Plombier, c’est la première personne que j’ai rencontrée lorsque j’ai émigré déménagé dans le SFE. Notre histoire de cœur a fini en eau de boudin mais c’était il y a teeeeellement longtemps que je m’en souviens pas – comme beaucoup de choses de ma vie qui sont loin dans le passé et que j’ai, volontairement ou non, oubliées.
On s’est pas vus depuis 6 ans, ça m’a pas manqué, j’ai la chance en plus de ne jamais croiser de gens que je connais et / ou que j’ai pas envie de voir et franchement, tant mieux. Mais la curiosité me poussera toujours à savoir ce que mes ex sont devenus :p

Il est devenu papa, et s’est marié – haha. Haha car c’est quelqu’un de rigide, de très égocentrique, et qui pour rien au monde ne passerait devant le maire… sauf à ce que sa gonzesse tombât enceinte. Banco, on vend la caravane. Il ne porte jamais son alliance et veut divorcer. HAHA. J’ai dû supporter 1h30 de « moi je » « moi je »... A dans 6 ans hein !

Sur ces bonnes paroles en cette fin d’année je transhume donc par avance JOYEUX NOËL à tous et toutes, éclatez-vous, profitez au maximum, buvez, bouffez (n'oubliez pas que le confit c’est pas gras et le chocolat noir plein de magnésium ^^), fumez et faites du sexe !

22:04 Écrit par Anouchka dans Epices et Tout ! | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blabla de fille, noyel

samedi, 03 janvier 2015

Et bonne année grand-mère

Pour Noyel, l’Homme m’a offert une crève carabinée. Etre malade, ça n’est pas drôle, mais être malade enceinte, c’est vraiment pas cool.
Tous les soirs l’Asticot fait la java dès 23h, déjà que rester assise est devenu compliqué, je passe le reste du temps allongée. De toute façon le verdict a été sans appel : ce sera comme ça jusqu’à la fin, mon utérus n’en faisant qu’à sa tête malgré le repos. Il faut aussi que je songe à tuer le Chat de l’Enfer, mais ça c’est une autre histoire.

A part ça j’ai eu 4 tonnes de cadeaux dont un shooting photo <3, des cadeaux pour l’Asticot bien sûr mais personne n’a été en reste, à commencer par les Hautes Instances.
Nous avons mangé que des trucs trop bons qui déchirent leur mère : pintade aux patates douces, boudin aux pommes, saucisse de Toulouse (what else), confit (pas gras) et pommes sarladaises, et j’ai fait une cure de couronne des rois.
Et cerise sur le gatal, j’ai vu Poto qui m’a serrée fort fort dans ses bras en me touchant mes [gros] nichons (c’petit merdeux, incorrigible ^^).

Pour terminer, le lol de ce début d’année : être bloquée par « une personne » sur un réseau social. Mouahaha. Mille ans après tsé. Le blocage n’aura lieu qu’à sens unique – tout comme cette histoire du reste – puisque encore une fois, on s’en bat les steaks, surtout moi. Il fallait néanmoins que je l’écrivisse pour ne pas oublier que les pages se tournent vite, et bien.

Cette année de toute manière une nouvelle page va s’écrire, et oui, j’ai très hâte :)

15:59 Écrit par Anouchka dans Sous la Couette | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blabla de fille, noyel, toulouse

mercredi, 17 décembre 2014

Décembre, 17e jour

Passion faire du lard
Voilà bientôt 3 semaines que je suis alitée. « Suractivité » qu’il paraît.

just%20my%20mind.jpg

En fait, ce que je pensais être l’Asticot qui pousse n’était en fait rien de tout ça, mais une réaction épidermique semble-t-il à la fatigue (oh tiens), au stress / tensions (meuh non). Méga contractions utérines et repos forcé sous peine de finir à l’hosto.
Je n’ai donc pas d’autre choix que de ne plus conduire, ni me faire conduire, et ne plus rien faire du tout si ce n’est du lard – ça tombe bien, j’en avais pas assez sur mon cul :’(

Mourrance et tristitude
Interdit de rester debout longtemps à préparer de bons petits plats, interdit de s’occuper des plantes et du jardin, tout juste ai-je pu faire le sapin (ça m’a pris mille ans, et je l’ai bien senti dans le bide, merci bien).
Etre obligée d’envoyer l’Homme à la pharmacie, à la poste, et même faire des courses (il me texte ses aventures en live, c’est très drôle).
Et toujours le Chat de l’Enfer qui continue de me les briser menus. Pour corser le tout, ma BM, cette personne néfaste et surtout non-existante, est au courant pour l’Asticot. Il vaut mieux pour elle qu’elle reste à distance c'est-à-dire très très loin, car déjà qu’auparavant je montrais les dents, avec un alien dans le bide elle aura droit aux griffes en prime.

Je rêve ou il y a une surprise ?
Certes, je ne comptais pas acheter mes cadeaux de Noyel autrement que par internet, mais de là à ne plus pouvoir mettre le nez dehors…
Heureusement l’Homme m’a acheté des After Eight et j’ai reçu un beau bébé de 50kg ; les cadeaux en avance c’est comme les cadeaux en retard : ça met grave du baume à mon petit cœur tout malmené en ce moment (passe le bonjour à la culpabilité et n’oublie pas de bien t’assoir sur l’orgueil qu’il te reste).

Allez, joyeux noyel !
J’ai donc fait mon premier monitoring, d’où il ressort que même au repos, mon utérus fait des bonds. C’est bien parti pour durer jusqu’au démoulage, enfin l’important c’est que l’Asticot aille bien.
Vivement dimanche que je prenne le gros navion pour Toulouse, pour… continuer à faire du lard (ou du confit, qui sait), et aussi une écho et des prises de sang. Faudrait pas que je perde la main d’ici à l’année prochaine, hein !

11:45 Écrit par Anouchka dans Epices et Tout ! | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blabla de fille, noyel, toulouse

mardi, 31 décembre 2013

Xmas, friends, and foncky family

A l'ancienne
Poto, le Couze, McDo et un film avec The Rock... et j'ai même pas réussi à avoir un Mc Bonnet de Noyel pfff

Le grand debrief
Parce que 9 mois c'est beaucoup trop long, et qu'il y a beaucoup de choses à dire autres que nous avons la même couleur de cheveux à la base *cœur cœur * Et au passage tu apprends ce qu’est une draisienne http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Draisienne #pointcultchure

Mission blonditude et centimètres
8 pour être précis, et moins blonde. Au revoir les gros cheveux comme dirait Audrey. Beaucoup plus bonne que la plus bonne de tes copines. Même s'il a fallu que j'y retourne parce que bordel, caramel ce n'est pas blond.

Et puis
Des tas de cadeaux, du champ', rererevoir E.T., Numéro 10 a une copine, Poto envoie sa bite en photo et quand je m'ennuie je stalke les potes de Cisco sur FB. J'ai aussi passé 1h30 à bichonner le bolide, à faire du tri dans mes contacts aussi. BFF, dont le chien vient de décéder, a subitement retrouvé son coeur et le chemin pour me contacter. Ex-BFF quant à elle, m'a envoyé un message façon bourgeoise : next.

Des nains volants sur l'eau
J'ai pèleriné au Bibent, bu des Get 31, humé l'air vivifiant du 81, lutté contre les éléments en marchant autour du lac, vu des péniches et des coins-coins, et des avions au grillage.

L'aligot, c'est pas lourd
Et le confit, c'est pas gras. Pas plus que les fromages basques, le magret, le foie gras et la saucisse.

Ma prochaine vague d'emmerdes c'est toi
J'ai pleuré, à chaudes larmes, et à de trop nombreuses reprises. C'est pas comme si je m'y attendais. Ça fait chier mais il faut que j'en passe par là je le sais.

« T’as prévu d’arrêter de boire ? Et de fumer ? »
Oué un jour… mais pas maintenant. Oh et puis j'ai re-eu la fève, pas pris un gramme o/, le bip du garage ne marche plus, il fait - 8.000 chez moi et mes plantes font la gueule.

Les Hautes Instances ont grave kiffé – ils n'étaient pas les seuls – ce qui augure de bonnes choses pour la suite.

Allez, on défait les sacs, on refait les sacs, je penserai à vous en bikini le cul dans la sable chaud (ou pas) !

2013 année de la baise, 2014... vas-y, VIENS !

17:22 Écrit par Anouchka dans Sous la Couette | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blabla de fille, noyel, toulouse

vendredi, 28 décembre 2012

Décembre, 28e jour

Zinzin Moretto, apocalypse et zombies
Bon j’ai un scoop, nous ne sommes pas morts, point de fin du monde il y eût. Tu penses bien qu’on a fêté ça !
Aldo nous a fait une tektonik de toute beautay, George Clooney était là avec sa copine (une espèce d’échalas bouclé myope qui est relativement sympa) – enfin George n’en a pas pour autant perdu le nord pas plus que l’espoir de conclure (un jour) avec moi, lol. Mister Bloody Mary n’avait rien à me dire, j’en ai profité pour mettre les pieds dans le plat, merci et bonjour chez toi. J’ai longuement discuté avec le cousin de Beau Blond, homme très sympa si ce n’est qu’il m’a donné quasiment mon âge et qu’il ne se souvenait pas de mon prénom, je pense qu’il n’est pas prêt de l’oublier à présent huhu. Get 27 était au top comme d’habitude, les volants de ma robe ont voltigé dans les airs aérant mon postérieur, ne manquait à l’appel que Em victime d’une grippe.
« Viens, viens ! On va mourir ! » qu’elle m’a dit la factrice. Bah 6 personnes qui se jettent à terre avec 80 autres qui les regardent ça le fait moyen, c’est dommage l’idée était bonne sur la musique de Thriller ç’aurait vraiment été top.
A 5h30 les quelques survivants et moi-même attaquions la pizza, autant dire que j’étais en mode zombie pour finir mes sacs et transhumer, fort heureusement sans bouchons sans cons sans camions.

Retour vers le futur, Titanic et thonade
Le soir venu, soirée revival échafaudages où Mister Mc Do a à nouveau joué aux abonnés absents. Puis le GPS a fait n’importe quoi (à gauche = à droite) mais nous sommes arrivées à bon port où la pêche fut mauvaise, rien de rien de rien du tout à hameçonner, la tristitude. Des mineurs et des vieux qui savent pas danser, sont à proscrire également les gens qui pensent être là pour faire leur jogging, option crâne déplumé et baskets blanches aux pieds. La musique n’était pas top même si nous avons levé les bras en l’air, heureusement il nous restait le bitchage notamment rapport aux fautes de goûts vestimentaires.
Après ça Numéro 10 m’a souhaité un joyeux noël :))

Le point Xmas
J’ai eu plein de cadeaux utiles, j’ai bu, le Mordor m’a envoyé une photo trop choupinou, et j’ai découvert que la Reine Mère avait un compte twitter.

Le point carte vitale
L’ophtalmo m’a dit que ma vue s’était améliorée, j’ai attrapé mal à la gorge, en fait de quoi j’ai une pharyngite, hahaha oui je suis *encore* malade ET pendant les vacances, hahaha :/

Les fondamentaux
J’ai revu une copine d’enfance 7 ans plus tard comme si c’était hier. On s’est remémoré nos histoires / peines de cœur, nos parents, nos vacances à la neige et à Atlanta.
Pote Gluant a à nouveau tenté de sonder le terrain (toujours insondable huhu), enfin le principal est que j’ai un pied à terre dans le Connecticut ^^

A part ça
Toulouse est beeeeeelle même en travaux,
je ne sais toujours pas ce que je fais pour le 31. Quand j’aurais eu mes étrennes par contre, en plus d'une Strat’ et du voyage à Poudlard j’achète un nouveau téléphone avec de la Rom et une nouvelle carte sd, enfin si je les ai pas balançés par la fenêtre avant.

14:17 Écrit par Anouchka dans Epices et Tout ! | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blabla de fille, smile, noyel, toulouse

lundi, 26 décembre 2011

En tête à tête avec moi-même

Loin de moi l'idée de faire mon Rémi pour les fêtes, si j'avais dû passer Noyel toute seule chez moi je l'aurais fait, ça ne m'aurait pas posé de problèmes (c'est toujours mieux que devoir faire l'hypocrite « en famille »...). A défaut d'avoir des nouvelles de Princesse, j'ai reçu une invitation toute à fait surprenante qui m'a fait extrêmement plaisir et à laquelle j'ai répondu favorablement.

Donc contre toute attente j'ai passé le réveillon chez mes ex-BP. Pour eux une personne de plus ne change rien à la donne, vu que nous restions en « petit comité ». Etant donné les cartes postales qu'ils m'envoient régulièrement je sais qu'ils m'ont toujours à la bonne et c'est cool.

Y'avait pas de sapin (?!???), j'ai un peu foutu le waï en abordant le sujet épineux du Canada et celui de la retraite, mais à part ça franchement, c'était très chouette, on a passé une excellente soirée : mon seul verre de vin blanc m'a donné mal au crâne (mon ex-BP ne s'y connaît pas trop en vin), j'ai eu un cadeau de geekette, on a joué à Pyramides avec des mots comme ornithorynque et des devinettes du type poulet cousine et baignoire olympique lol, on s'est vraiment marré.

Quand je suis partie du Mordor il faisait un beau -4°, je me suis couchée à plus de 4 heures du mat', j'ai pas eu de texto de mes BFFs mais j'en ai reçu un d'Australie, un du motard (enfin j’ai supposé que c’était lui puisque j’ai pas gardé son numéro lol) (je lui ai répondu par mail il avait l’air surpris d’avoir de mes nouvelles) (oups), un du meilleur pote du Piou et de Poto *coeur avec les doigts*

Chez moi comme tout était calme j'ai dormi d'une traite comme un loir. J'ai mangé de la couronne des rois en buvant mon café et en regardant les Noces Funèbres. Pour le repas de Noyel j'ai ouvert du foie gras, débouché le champagne, et vêtue de mon plus beau pull jacquard j'ai regardé Rencontre du 3e type et Les Goonies.

Best Noyel eva.

18:43 Écrit par Anouchka dans Sous la Couette | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blabla de fille, noyel

lundi, 28 novembre 2011

Lundi

Il y a des lundis où tu ne voudrais pas te réveiller 3/4 d’heure avant le réveil.
Où tu aimerais pouvoir te photoshopper la tronche.
Où tu n’oses pas fermer la porte du bac à douche même avec mille précautions, de peur de la prendre à nouveau dans la gueule, cette tepu.
Où tu ne vois même pas la couleur du ciel à travers la condensation des vitres car tu habites un logement THC (très haute consommation).
Où ton courage pour affronter les télétubbies avec lesquels tu travailles s’est barré en Alaska.
Où tu n’as même pas envie d’aller faire les boutiques.

Ce matin à la Bouatte j'ai fait un petit test : j'avais besoin de beaucoup de concentration et de calme pour faire un truc, j’ai donc fermé la porte de mon bureau. Alors t'as ceux qui entrent sans frapper (normal), ceux qui frappent, attendent que tu répondes et montrent timidement leur bout du nez et les autres qui, lorsqu’ils te voient ne te disent pas bonjour « parce que t’avais fermé ta porte » (normal). C'était le point télétubbies du jour.

A la visite médicale on m’a demandé mon âge puis si j’avais des enfants, dans cet ordre, instant magique date de péremption des yaourts, faut pas la dépasser sinon HOUUUU IL VA T'ARRIVER UN MALHEUR.

Poto m’a envoyé la photo où je porte, fort bien d’ailleurs, un chapeau en forme de bite sur la tête (un chapeau rose sur lequel est inscrit « j’ai que le sexe en tête ») ; Craintdegun m'a proposé d’assister à un match OM-PSG. On m’a dit qu’avec mes mimiques je ressemblais à Jennifer Aniston. Ou à Ma Sorcière Bien Aimée. Le Carambar m’a envoyé un message qui disait substantiellement « ho tu m’oublies », Binôme (1,57 m, 57 kg) consulte un voyant.

Tout fout l’camp.

Dans moins d’un mois c’est Noyel, ANGOISSE.
Alors tu vois moi Noyel je m'en cogne, mon salaire va en partie combler le déficit du mois, comme tous les mois, donc les cadeaux comment te dire… c’est pas avec les clopinettes que je gagne que je peux me permettre de partir à NY pour le nouvel an ou m’acheter un Range Rover Evoque à 50.000 euros ; et pourtant comme je gagne TROP d'argent, la moitié de mon salaire part dans mes impôts, et je n'ai droit à aucune aide de la CAF. Ah et puis c'est con, j'ai pas d'enfants à charge.

Aujourd’hui j’aimerais être le petit lapin Duracell pour ne plus avoir de cernes sous les yeux, ni de rides, ni une peau à problèmes faire du bruit avec mon tambour et avoir des batteries inusables (le popotin rose, ça, c’est bon).
J’aimerais être chez moi au chaud sous la couette à tremper une chocolatine dans le café tout en regardant un épisode de Community puis de TBBT.
J'aimerais regarder des tuto sur YouTube et jouer de la guitare des heures durant sans parler à personne.
J’aimerais qu’il soit 3h du mat' tout comme samedi, lorsque j’ai enfilé manteau, gants et écharpe et que je suis allée fumer ma clope en regardant le ciel étoilé.

16:49 Écrit par Anouchka dans Fas Cagat | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : blabla de fille, journal intime, noyel

lundi, 27 décembre 2010

Des bulles !

« Pourquoi, quand on dit qu'on ne passe pas Noël en famille, a-t-on droit aux regards de chat potté et autres « ooooh » apitoyés ? »
Parce que ça ne se dit pas. Et ça évite de devoir justifier ses choix en explications longues et étayées (et fatigantes). A l'instar de Audrey, j’ai choisi de fêter Noyel différemment, pour des tas de raisons.

Pour le réveillon, point de neige mais un vent à décorner les bœufs. J’ai passé le balai sur la terrasse (et à cause du mistral à 110 km/h je me suis tout repris dans la gueule), vérifié les niveaux de la voiture, j'ai fait les vitres, passé l'aspi dans tous les recoins possibles et imaginables, arrosé les plantes, trié toute ma paperasse administrative, envoyé des xmas e-cards et des textos, et des mails.

Super bien mangé et bu beaucoup de champagne (c'est bon pour mes artères :p). Puis le gros ventru habillé en rouge est passé. Au pied du sapin, j'avais un réabonnement à Rolling Stone, du sirop d'érable, un coffret-cadeau et un gros colis provenant de la Bouatte du Piou (oui parce que la Bouatte du Piou et ma Bouatte font ami-ami, long story) contenant du foie gras et du vin blanc :)

Le lendemain, trop bonne journée. Avec plein de cadeaux supplémentaires dont un chapeau et un tshirt super originaux, du matériel pour du bricolage à venir, et une participation pour Matilde :)

Voilà. J'ai passé un des plus chouettes Noyel de mon existence.

21:48 Écrit par Anouchka dans Moi Je | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : blabla de fille, noyel

vendredi, 24 décembre 2010

L'exception qui confirme

J'avais dit que je ne mettrais pas les pieds dans les magasins pour faire mes achats de Noyel. J'ai donc tout commandé sur internet, tout est arrivé dans les temps, ni-ckel. Mais c'était sans compter sur le dernier cadeau manquant, cadeau que je ne pouvais pas ne pas faire, pour le Piou.
C'est vrai, à la base j'étais pas pour lui faire un cadeau, parce que le cadeau appelle généralement un cadeau, et je n'aime pas le côté obligation de la chose (comme aimer soudainement toute sa famille pendant les fêtes). Mais j'aime faire plaisir. Voilà.

Pendant deux jours, j'ai fait un brainstorming avec moi-même, du creusage de cerveau en profondeur, du google-isage forcé. Et rien. Pas.une.idée. Que tchi. Hormis moi nue avec un gros nœud rouge une coupe de champagne à la main.
A part moi dans sa vie, le Piou a tout. Le smartphone qui va bien, la voiture qui va bien, l'appart' qui va bien, les objets / gadgets / outils / sapes qui vont bien. Il aime le Nutella mais « c’est pas bon pour c’que j’ai » et sa cave est bien remplie. A part son boulot dans la vie, le Piou va rarement au cinéma, ne regarde pas souvent de dvd et peu la télé
, et lis encore moins.

Deux solutions s’offraient à moi. Soit lui imprimer un bon-pour-un-cadeau-en-2011, soit trouver un cadeau ; et comme je ne cède pas facilement à l’appel du chèque-cadeau, j’ai fini par trouver.

Et pour bien commencer mes vacances me voilà partie en direction du centre commercial d’à côté.
J’ai bien entendu mis plus de temps à me rendre au magasin / attendre que la vendeuse me fasse le paquet cadeau (pendant que son mari me racontait sa laïfe) qu’acheter le cadeau. Ceci fait, je me suis faite saucée pour aller jusqu’à la voiture, puisque, bien entendu, j’avais laissé mon parapluie dedans.

En tout, j’ai mis 1 heure (trajet inclus) pour acheter 1 cadeau. Ce qui se résume assez bien par :

 

Xmas%20graph.JPG

 

Moi j’dis : vive internet !

19:18 Écrit par Anouchka dans Epices et Tout ! | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : blabla de fille, noyel

 
Le Grand Souk | Anouchka © 2005-2017